Destruction des Chardons

Pour éviter toute dissémination, les chardons des champs doivent être détruits avant le stade de la floraison, qui s’étale de juin à septembre.

La destruction sera réalisée de préférence par voie mécanique.

Cette réglementation s’impose à tous les propriétaires, exploitants et usagers tenus de procéder à cette destruction dans chacune des parcelles qu’ils possèdent ou exploitent, ainsi que dans les haies qui les bordent.


La mairie rappelle que toute infraction aux dispositions de l’arrêté préfectoral du 28 juin 2007 est passible de sanctions.

Eau | Relevé des compteurs

Les relevés des compteurs d’eau ont débuté le 3 août sur la commune du Gouray et débuteront le 26 août sur la commune de St Goueno.

Merci de permettre aux agents de faire les relevés en nettoyant les herbes qui pourraient se trouver sur le regard et en évitant de stationner sur les regards.

Pour les compteurs situés à l’intérieur du domicile, en cas d’absence, vous pourrez nous retourner les avis de passage que vous déposeront les agents dans votre boite aux lettres.

L’élagage des plantations en bordure de voie ou chemin communal

Nos routes et nos chemins communaux représentent un linéaire très conséquent sur notre commune : respectivement de l’ordre de 400 kms et 300 kms.

Ces itinéraires, très souvent bordés d’arbres ou autres haies, deviennent dans de trop nombreux endroits dangereux (mauvaise visibilité, risque de chute de branches …) ou même inaccessibles en ce qui concerne nos chemins ruraux.

Au titre de son pouvoir de police, le Maire est fondé à prendre tout arrêté notamment pour réglementer l’élagage en bordure de route ou chemin communal (en référence au code de la voirie routière et au code rural). Ce pouvoir peut, si les circonstances l’imposent, à l’application de sanctions, voire à faire procéder une exécution d’office de travaux d’élagage avec imputation, en référence au Code Général des Collectivités Territoriales (article L. 2212-2-2°). Dans ce dernier cas les frais de recouvrement afférents aux opérations sont mis à la charge des propriétaires négligents.

Avant d’en arriver aux actions précitées, il est demandé aux propriétaires concernés de bien vouloir prendre leurs dispositions afin que le nécessaire soit fait et ceci pour fin 2020.

Seuls les chemins ruraux objets d’un marché de requalification cette année nécessitent une action avant mi-septembre. Ces chemins seront l’objet d’une communication depuis les mairies déléguées directement auprès des propriétaires impactés.

Saint-Gilles-du-Mené | Près de deux cents personnes à la cérémonie du Seilla

©photo Ouest-France

Près de deux cents personnes ont assisté à la commémoration annuelle du massacre du Seilla.

L’événement, qui a eu lieu le 28 juillet 1944, a été particulièrement tragique : sept maquisards, âgés de 18 à 29 ans, ont été massacrés par un détachement allemand.

Ceux-ci étaient représentés, ce dimanche, par sept enfants qui ont, tour à tour, déposé une rose au pied de la stèle commémorative.

La messe qui ouvrait la cérémonie, a été célébrée par Paul Houée.

Éric Jaffrot a exprimé sa reconnaissance à Paul Houée, Martine Pelan, maire jusqu’en mars et Robert Presse, président des Anciens combattants pour l’avoir « aidé à préparer cette cérémonie. »

STOP AUX DÉPÔTS SAUVAGES

Depuis plusieurs mois, des détritus, encombrants… ont été déposés près des points de tris sélectifs communaux.

Les services techniques recherchent des éléments d’identification et témoignages afin que les contrevenants soient identifiés.

La loi du 10 février 2020 a renforcé les pouvoirs de police du Maire : les Maires peuvent prononcer des amendes administratives d’un montant maximal de 15 000€ contre les auteurs de dépôts sauvages identifiés.

Un agent assermenté peut sanctionner d’une amende forfaitaire de 1 000€ à 2 500€ voire d’une mise en fourrière du véhicule utilisé pour effectuer le dépôt sauvage.

Par ailleurs, les incivilités comme l’abandon de déchets (en particulier masques, gants, cigarettes, mouchoirs…) sur la voie publique peut être sanctionné d’une amende de 68€.

Pour toute information, merci de contacter votre Mairie-déléguée.

Transfert de la compétence assainissement à LCBC

Depuis le 1er janvier 2020, la compétence assainissement a été transférée à Loudéac Communauté Bretagne Centre (LCBC).

Les factures d’eau et assainissement sont toujours réalisées à la Mairie Le Mené pour les communes de Collinée, Le Gouray, Saint Gilles du Mené et Saint Gouéno.
Pour ces quatre communes, la partie assainissement est encaissée par la Trésorerie de Merdrignac et reversée à la Trésorerie de Loudéac pour le compte de LCBC.
Passé le délai de paiement notifié sur les factures, la Trésorerie de Merdrignac ne peut plus encaisser des sommes qui concernent l’assainissement.
Tout administré qui réglera sa facture d’eau et assainissement après la date butoir devra régler la partie eau à la Trésorerie de Merdrignac et la partie assainissement à la Trésorerie de Loudéac.
Chacune de ces deux entités assurera le recouvrement de sa partie (lettres de relances…).

Pour ce qui concerne Plessala et Saint-Jacut du Mené, les prestataires qui géraient l’eau factureront désormais l’assainissement également (Véolia et STGS).
Pour tous renseignements concernant l’assainissement, vous pouvez contacter LCBC au 02 96 66 09 09

Des boîtes à livres installées pour l’été

Cet été, les livres voyageurs sont disposées à différents endroits du Mené. L’opération « Livre en voyage », réalisée par le réseau des bibliothèques, permet aux habitants, flâneurs ou touristes de prendre un livre lorsqu’ils le désirent.
À l’intérieur de chaque livre ainsi que sur la couverture, une petite notice a été inscrite pour expliquer aux habitants l’opération. 

À l’étang de Collinée par exemple, Pierre a pu choisir quelques albums à lire avec ses enfants pendant une partie de pêche. Flora, de passage dans la région, est ravie de pouvoir continuer son voyage avec un peu de lecture, car dix heures de bus l’attendent.

Les livres ne sont pas destinés à rester sur le territoire du Mené. Il ne faut pas que les gens hésitent à les faire voyager. 

« Vous trouverez également des livres derrière la mairie de Plessala, à l’entrée de la mairie de Saint-Gouéno et à Langourla, entre l’étang et le théâtre de verdure », assure Dagmar Müller, la nouvelle coordinatrice des bibliothèques du Mené. « Et les bibliothèques restent aussi ouvertes cet été, les inscriptions et les prêts sont gratuits pour les habitants de la commune ».

Source : Ouest-France

Lutte contre les frelons asiatiques

La FDGDON 22 est chargée, sur le territoire du département des Côtes d’Armor, d’organiser la destruction systématique des nids de frelons asiatiques sur sollicitation des collectivités, des services de secours ou des particuliers. Loudéac Communauté Bretagne Centre a conventionné avec la FDGDON 22 pour assurer la destruction des nids selon un protocole sécurisé sur le plan à la fois sanitaire et environnemental. La communauté de communes (LCBC) et la commune du Mené (dans la limite de leur territoire) peuvent participer à la destruction des nids actifs de frelons asiatiques à hauteur de 50 % chacune, du montant de l’intervention, dans la limite de 150 euros net par opération. Afin que la demande d’aide financière soit prise en compte, certaines conditions doivent être respectées :
• une destruction réalisée entre le 1er avril et le 31 octobre 2020 ;
• une destruction réalisée par un désinsectiseur agréé (liste en mairie et mairies déléguées) ;
• renseigner la fiche de signalement (situation du nid, hauteur, difficultés) ;
• présenter une facture acquittée (mention « facture réglée le….) ;
• fournir un RIB.