Séances de voile sur le lac de Jugon pour les CM de Collinée

Pour clore un projet annuel autour de la navigation en mer (Les élèves ont suivi un voilier qui faisait une transatlantique de septembre à juin), les classes de CM1-CM2 de l’école de Collinée ont participé à 3 séances de voile chacune au cours de la semaine du 2 au 6 juillet.

Au menu : préparation du bateau, écoute attentive des conseils du moniteur et premiers virements sur l’eau à bord de diablotins où les équipages étaient par trois.

Lorsque le vent n’était pas de la partie, des séances de kayak par binômes ont pu être mises en place et ainsi varier les apprentissages. Sous le soleil de début juillet, les élèves ont pu donc découvrir avec joie leurs premières activités nautiques.

L’ensemble du projet (séances de voile + transport) a été pris en charge par la mairie Le Mené.

DSCN2850

Travaux d’aménagement de la rue de la Grande Clôture et de la rue du Commerce à Plessala

OBJET DE LA CONSULTATION

La présente consultation concerne l’opération dite :

Aménagement de la rue de la Grande Clôture et de la rue du Commerce à Plessala

Travaux de voirie et eaux pluviales

Sur la commune de Le Mené

Le pouvoir adjudicateur se réserve la possibilité de recourir à une procédure sans publicité préalable ni mise en concurrence auprès du titulaire du marché, pour la réalisation de prestations similaires à celles du présent marché, tout en restant dans le cadre de l’article 30 du décret 2016-360 du 25.03.2016.

Ce marché portant sur des prestations de même nature, le pouvoir adjudicateur a décidé de ne pas allotir ce dit marché.

LES DOCUMENTS A TELECHARGER

Règlement de consultation

DCE

DATE ET HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES

Date et heure limites de remise des offres :
Jeudi 19 juillet 2018 à 12h00

 

 

L’espace parents-enfants du 1er juin

« …et merci pour le café ! »

C’était un bon moment partagé avec les 8 enfants de quelques mois à 3 ans, dans la salle de motricité de l’école maternelle de Collinée-Le Mené. Les parents ou grands-parents ont été ravis de voir une  fillette oser se lancer enfin à 4 pattes dans le tunnel, une autre aller « discuter » tranquillement avec d’autres enfants… ! Le tout dans la tranquillité d’un espace dédié aux enfants et aux parents, hors du décor et des préoccupations de la maison, « on prend le temps ! ».

On prend le temps aussi de discuter, de se poser, tout haut, des questions de parents.

Cette année scolaire 2017- 2018, trois espaces parents-enfants ont été  organisés en partenariat entre le Relais Parents Assistantes Maternelles de Loudéac  et les écoles du Mené  les 30 novembre, 5 février et  1er juin. La fréquentation a été croissante à chaque rendez-vous.

Ces espaces seront reconduits l’an prochain, affichages, courriers ou site du RPAM [http://www.ville-loudeac.fr/enfance/le-relais-parents-assistants-maternels ] vous en informeront !

Les Z’oreilles En Zik #1

L’assault des z’oreilles

Avec les coprésidentes, Emeline Coffinet et Nadège Guinard, et un tout nouveau bureau, Benoît Gabillet (secrétaire) et Stéphane Barbé (trésorier), l’association l’assault des z’oreilles à aussi revu sa politique de fond.

La volonté du collectif est d’animer le territoire, de faire vivre les lieux festifs et historiques, et de rassembler jeunes et moins jeunes autour d’un projet commun.
Une dizaine de bénévoles, motivés et désireux de faire bouger le territoire via des soirées musicales, seront là pour assurer le bon déroulement du concert.

Concert du 8 juin

L’assaut Des Oreilles remet le couvert et vous présente son nouvel évènement:

« Les Z’oreilles En Zik#1 »

Soirée concerts sur la commune-déléguée du GOURAY !
Joli site en semi-extérieur (en cas de pluie on sera à l’abri) !

Vous pourrez profiter de 4 groupes, nous avons la chance d’accueillir Les Moniqu’hardTonton DéonBob et Flanaghan (officiel) et Greg Esnault AKA DJ FAUX-FILET!

Quatre groupes aux styles différents pour que chacun puisse en profiter et passer une chouette soirée!

PAF: 4 euros
Petite restauration sur place
BAR

B

——————— PROGRAMMATION ——————–

>>>> Les Moniqu’hard <<<<

Les Moniqu’hard est un ensemble vocal amateur de femmes qui n’en veulent, pour le plaisir et le loisir de monter un projet artistique féminin autour du chant. Le répertoire est varié (funk, chanson, chant du monde…) et toujours articulé autour d’une mise un scène, d’un fil rouge un peu barjo.
Chorale Locale !



Page Facebook: Les Moniqu’hard

B

>>>> Tonton Déon <<<<

B

Voilà bientôt 10 ans que Tonton Déon promène ses chansons artisanales. Voleur d’histoires, chasseur de sons… C’est sur un rythme de swing musette généreusement acoustique que « Les Tontons » racontent des histoires en chanson !

B
https://www.youtube.com/watch?v=zC8VE6CmulM

Site internet: http://tontondeon.wixsite.com/tonton-deon
Page Facebook: Tonton Déon

 

B

>>>> DJ Faux-Filet <<<<

B

Gregzo a commencé à mixer au lycée. Au début il mixe de la house puis se dirige vers la techno! Passé cette période il revient vers ses premières amours comme le HIP-HOP où il découvre de nombreux samples de Funk/Soul/Musiques du Monde styles qu’il a aujourd’hui adopté pour votre plus grand plaisir!

Soundcloud: https://soundcloud.com/gregzooo
Page Facebook: https://www.facebook.com/Gregzo3000/

 

B

>>>> Bob et Flanaghan (officiel) <<<<

B

Qu’importe où Bob et Flanaghan posent leurs valises, ces deux amis d’enfance ont l’art et la manière de transformer immédiatement un coin de trottoir en scène, et une scène en théâtre des possibles !
De leurs débuts dans les rues en 2007, ces sympathiques troubadours bretons ont conservé une inépuisable énergie, une étroite complicité avec l’assistance et une faculté d’improvisation déconcertante.
De leurs collaborations au fil des saisons avec des musiciens de divers horizons sont nés deux albums officiels, enregistrés en direct et en public : « Joyeux Bordel » en octobre 2012 et le double CD « Tout le monde chante » en mars 2014.
De leurs quelque 500 concerts dans tout le Grand Ouest, et autant de belles rencontres, ils ont tiré une solide expérience, sans jamais perdre ce grain de folie et d’humour qui les caractérise si bien. Ils ont ainsi appris à surprendre et à séduire leur auditoire, entraînant dans leur sillage des fans de tous âges et toujours plus nombreux.
Durant ces 10 ans d’aventures musicales, Bob & Flanaghan n’ont jamais cessé de faire évoluer et d’enrichir leur univers loufoque et gentiment décalé. En réenchantant notre quotidien, ils parviennent à mettre de la poésie là où on l’attend le moins…
Pour fêter dignement cette décennie d’amitié et de chansons, ils décident d’opérer un retour aux sources, et présentent un nouveau spectacle en duo, tout terrain et tout public. Cette formule légère et basée comme toujours sur la bonne humeur et l’interaction avec les spectateurs, se veut résolument transgenre et transgénérationnelle. On y saute allègrement de la valse au hip hop, du blues au flamenco et du zouk au gospel, dans une improbable farandole de mélodies entraînantes et de refrains ensoleillés.
Mais même s’ils évoluent aux confins du théâtre, du clown, du stand up et de la chanson de rue, Bob & Flanaghan restent avant tout deux paroliers de talent, qui ont su mêler leurs plumes et leurs voix pour offrir à la chanson française une bonne dose de fraîcheur et de spontanéité ! 

Soundcloud: https://soundcloud.com/bobetflanaghan
Site internet: http://www.bobetflanaghan.fr/

Page Facebook:
https://www.facebook.com/bobetflanaghan/

B

Festival Déjanté #12

festival déjanté

Le festival déjanté a pris son envol en 2007 lors de la finale de la coupe de France de la montagne. L’idée était de créer une animation en marge de la célèbre course de côte automobile. Ce fut une démarche naturelle sachant qu’une partie de l’équipe d’organisation de la course a créé le festival des tertres qui eut cours de 1986 à 2001 dans la commune. Les 4 premières éditions du festival se sont déroulées dans la salle des fêtes et sur la seule journée du samedi. En 2011, le festival passe au plein air et en 2014, il se déroule sur 3 jours (jeudi, vendredi, samedi). En 2016 enfin, le plateau surplombant le parking a été aménagé pour permettre l’accueil d’un public plus important.

Le déroulement du festival

18768231_1583225695034856_8394539383676211750_o

A chaque nouvelle édition, le festival propose trois jours de concerts. C’est lui qui démarre les animations du week-end. Le premier jour, le jeudi, l’accent est mis sur le local… et le public anglo-saxon. En effet, de par le public de la course de côte, un grand nombre d’Anglo-saxons (anglais, irlandais, écossais, gallois et même australiens) sont présents dès le jeudi sur Saint-Gouëno. C’est dans ce contexte que le festival propose une programmation locale. On a ainsi vu le jeudi des groupes très connu localement comme des Gouenopus4, les frères Morvan ou encore les Craquelins. Lors du boeuf musical, les groupes improvisés composés de locaux et d’Anglo-saxons se forment le temps de quelques morceaux afin d’accompagner le public jusqu’à l’heure de la fermeture.

L’affluence étant moins grande que les deux jours suivants et l’ambiance souhaitée par l’organisation plus intimiste, la scène utilisée les deux jours suivants n’est pas utilisée. Une petite scène est ainsi montée spécialement pour le jeudi. La buvette et le stand nourriture sont eux aussi modifiés pour l’occasion. Le festival accueille ce premier jour une moyenne de 400 personnes sur la soirée.

Les deux jours suivants, festival se prépare à accueillir le public en nombre. Une scène de 80m² est ainsi installée. Plusieurs techniciens sont aussi mobilisés afin d’offrir un son de la meilleure qualité possible. La programmation musicale oscille autour une musique pêchue et rock’n’roll. On pourrait même qualifier la programmation du festival et même pour week-end entier de programmation rock’n’roule ! Au court de ces deux jours de musique, c’est neuf groupes qui se succèdent. L’occasion pour le public de découvrir des formations bretonnes, mais aussi originaires des 4 coins de l’hexagone et d’Europe. Certains groupes font leur première date bretonne au Déjanté. C’est le cas de « Gueules de wab », « L’homme parle », « Lou Seriol » ou encore « rage against the marmotte », une liste non exhaustive… Enfin des groupes de plus grande renommée ont déjà eu l’occasion de passer au déjanté comme « Merhzin », « Lys » ou « Les Sales Majestés ».

Le festival travaille tous les ans à se forger une identité forte et si possible de plus en plus « déjantée ». C’est pourquoi plusieurs éléments ont été ajoutés. Les spectateurs doivent ainsi passer sous une grande arche lors de leur entrée sur le site des concerts. Une ancienne Renault 4L est chaque année redécorée et encastrée dans un arbre. En 2017 par exemple, elle a été recouverte de papier alu et remplie de nounours.

L’édition 2018

En 2018, le festival est fier de présenter sa plus grosse programmation. Ever ! La soirée du jeudi accueillera le duo les sales gosses, la chorale des moniqu’hard qui partage le même ADN déjanté que le festival et les rostrenois de lucky deaf au swing ravageur. Le vendredi, la soirée débute avec les rennais marcelus bastards, les rockeurs britanniques de pale seas encensé par la presse spécialisée, les Australiens the rumjacks jouant une musique entre folk celtique et le punk rock et enfin DJ hermann un jeune prodige local qui a déjà enflammé les ondes de fun radio ! Pour finir, la soirée du samedi verra se succéder Kalune un artiste engagé habitué de Saint Gouëno puisqu’il était déjà venu en 2015 avec son groupe gueule de wab. Les frères rockeurs de KO KO MO enflammeront ensuite la scène avant que Tagada Jones nous susurre leurs mélodies engagées. Pour finir, Clint Iswood aura la lourde tâche de récupérer un public en délire, le maintenir à feu doux dans un état de déchaînement total grâce à des remix aux petits oignions avant que Madame ne fasse de la magie avec ses platines pour transporter les déchainés dans un autre monde !

La billetterie et les informations sur le festival sont accessibles sur http://festival-dejante.com/

 

La course de côte

SAINT GOUENO 2018

Championnat de France de la Montagne

Comme chaque année depuis le début de la décennie, le Championnat de France de la Montagne fait étape dans l’Ouest de la France, d’abord en Basse-Normandie, puis en Anjou et enfin au cœur de la Bretagne où la 6ème manche se déroule à Saint Gouëno, dans le département des Côtes d’Armor.

Les 1er, 2 et 3 Juin 2018, la petite bourgade du Mené va à nouveau accueillir l’élite des Montagnards de France et de Navarre, mais aussi ceux d’Angleterre et d’Irlande, pour écrire une nouvelle page de son histoire « sportive » :
– Qui succèdera à Sébastien Petit, vainqueur en 2017 de la série A, championnat Sport des voitures ouvertes, et Champion de France en titre ?
– De même, qui succèdera à Pierre Courroye, vainqueur en 2017 de la série B, championnat Production des voitures fermées, également Champion de France en titre ?
– Est-ce que le record du tracé établi en 2016 en 1’13’’077 par Nicolas Schatz sera battu ?

Cette édition 2018 s’annonce passionnante avec une bagarre au sommet entre les proto sport CN+ ou E2SC qui dominent désormais la discipline, mais également dans les différentes catégories monoplaces et prototypes.

La série B, celle du championnat Production des voitures fermées, s’annonce tout aussi intéressante et très ouverte avec un plateau GTTS magnifique.

Dans le championnat Sport (série A), celui des voitures ouvertes (monoplaces, prototypes), Sébastien Petit, Champion de France en titre, a fait le choix de faire évoluer son proto Norma en configuration « Europe ». De son coté, Geoffrey Schatz exploite à merveille les performances de sa Norma CN+. Ce duel s’annonce totalement indécis d’autant que le Champion de France en titre devra tout faire pour combler son retard pris sur le cadet des frères Schatz lors des 4 premières manches du championnat. Et pour arbitrer ce duel, on retrouvera Cyrille Frantz avec son nouveau proto Osella et David Meillon nouveau venu en catégorie CN+. Quatre pilotes pour un podium ? A moins qu’il ne faille regarder ailleurs dans les catégories CN2 ou DE5 ? Suspense total pour cette série A et pour le record qui pourrait bien être battu à cette occasion !!!

Dans la catégorie CN2, proto sport à moteur 2 litres, une dizaine de concurrents devraient en découdre et offrir un magnifique spectacle dans cette classe. Le local Anthony Le Beller voudra tenir tête aux habitués du championnat : Julien Français, Olivier Augusto ou encore Dimitri Perreira. On peut noter également Christopher Capello tout juste 18 ans et vainqueur surprise à Hébécrevon : récidivera t’il en Bretagne ?

Dans la catégorie F3, monoplace à moteur 2 litres, Billy Ritchen et David Guillaumard avec des F3 de dernière génération devraient se livrer un duel pour la gagne du groupe, et pourquoi pas également figurer sur le podium, mais attention, ça pousse derrière avec Etienne Debarre, Sarah Louvet ou les jeunes Locaux Clément Lebot et John Nicol.

Dans la catégorie Formule Renault, Jérôme Debarre sera favori avec une formule Renault de dernière génération.

Le plateau des voitures ouvertes sera également complété par les spectaculaires proto CM où on devrait assister à une belle bagarre entre les Tracking de Fabien Bourgeon, Gilles Depierre et Simon Taponnard.

Pour le classement féminin, on devrait assister à un duel entre Sarah Louvet très rapide en F3 et Martine Hubert avec sa Norma 3L.

Dans le championnat Production (série B), celui des voitures fermées, c’est la grosse cavalerie que l’on retrouvera sur la piste avec un plateau magnifique en GTTS constitué de Porsche, BMW, Lamborghini, ou encore Renault RS01. Au volant de ces bolides, on retrouvera Nicolas Werver, les frères Schmitter, Yannick Poinsignon, Nicolas Caumon qui profiteront de l’absence du Champion de France en titre Pierre Courroye pour jouer la gagne de cette série B. Sans oublier le duel de Mitjet dans la classe 1 du groupe GTTS.

En groupe A, la lutte s’annonce également intense entre les Seat Leon Supercopa, avec l’expérimenté Francis Dosières avec une version plus récente face aux jeunes et rapides pilotes Antoine Uny, Jerome Janny, Julien Dupont …

En groupe N, une belle bagarre s’annonce entre le jeune et rapide local Ferdinand Loton et Pascal Cat sur Renault Mégane RS.
Le groupe F2000 sera ouvert, avec une lutte entre les locaux Daniel Rault et Patrick Ramus face à Brice Pierrat, ou encore Samuel Durassier sur Honda Civic.

En groupe FC, les indémodables Simca Rallye feront le spectacle et la victoire de groupe devrait se jouer entre un « homme de l’Est », Christophe Poinsignon sur Simca CG et un « homme de l’Ouest », Geoffrey Carcreff sur Scora Maxi, arbitré par le périgourdin Xavier Burgevin et sa magnifique Jidé et le pilote de l’Ecurie du Mené Jérôme Moraines.

Pour compléter ce programme « alléchant » au niveau du Championnat de France, les pilotes Anglo-Saxons se disputeront la victoire du « Hillclimb Masters ». Et là, les pilotes britanniques et irlandais descendent en force pour cette 35ème édition de la course de côte de Saint Gouëno car ce sont près de 75 pilotes qui vont en découdre dans cette catégorie. Parmi les têtes d’affiche, on retrouvera le spectaculaire et talentueux pilote de Guernesey, Darren Warwick, sur sa Dallara, qui est l’homme à battre sur un tracé qu’il connait désormais très bien.

En complément, le Championnat de France VHC (Véhicules Historiques de Compétition) permettra à chacun de découvrir ou redécouvrir quelques très belles autos encore compétitives. Là aussi, le plateau n’aura jamais été aussi dense et promet quelques passages spectaculaires.

N’oublions pas de mentionner le « tour de chauffe » du Vendredi 1er Juin où ce sera la 16ème édition de la Montée Historique.

Un écran géant au Fer à Cheval

Coté spectacle, la 35ème édition de la course de côte de Saint Gouëno confirme l’innovation apportée en 2013 au travers d’un écran géant au Fer à Cheval. Cette innovation plébiscitée par le public sera à nouveau l’occasion pour chacun de profiter au maximum du spectacle offert et permettra également de vivre en direct les coulisses du paddock avec une caméra itinérante au sein des écuries.
Ils pourront également découvrir des caméras embarquées, des replay ou encore des résumés des manches précédentes pendant les pauses … A n’en pas douter, cette innovation devrait améliorer encore la qualité du spectacle : à voir absolument !

Quelques points de repères

C’est en 2003 que renait une épreuve dite « de régularité » sur le parcours de la course de côte de Saint Gouéno, à l’initiative de Hervé Hardel, un passionné de voitures historiques de compétition de Saint Brieuc. Le Maire Jacky Aignel et le Président du CLAP Gouënovais Olivier Henry répondent favorablement et mobilise leurs équipes pour organiser la 1ère Montée Historique.

Surprise, malgré le caractère « non sportif » de cette manifestation, le public se déplace en nombre. Cela se confirme et s’amplifie en 2004. Pas de doute, une étincelle s’est rallumée et le public plébiscite une relance de la course de côte de Saint Gouëno.

C’est donc tout naturellement que la compétition redémarre en 2005 au niveau régional, avec le soutien appuyé des collectivités locales et en particulier le Conseil Général des Côtes d’Armor qui réalise pour l’occasion une réfection et un élargissement de la piste. Le succès populaire est là, et l’équipe organisatrice s’étoffe. 2006 confirme le renouveau de l’épreuve et permet d’apporter quelques améliorations dans l’organisation technique.

C’est ainsi que la FFSA confie l’organisation de la Finale de la Coupe de France de la Montagne 2007 à la dynamique équipe de l’Ecurie du Mené : c’est un succès, 15000 spectateurs sur 3 jours et un magnifique plateau digne des plus belles éditions des années 70. Tout naturellement, l’Ecurie du Mené inscrit l’épreuve au niveau National en 2008, avec pour objectif une candidature au Championnat de France de la Montagne. 2009 permet de confirmer le « destin national » de cette épreuve et d’affiner les réglages indispensables à l’organisation d’une manche du Championnat de France.

2010 permet à Saint Gouëno de retrouver l’élite au sein du Championnat de France de la Montagne. Ce retour est à la fois un succès populaire et sportif avec une victoire de Lionel Régal avec un nouveau record à la clé : 1’15’’779 !

2012, 2013, 2014 puis 2016 voient le record battu à plusieurs reprises par Nicolas Schatz, le Champion de France de la discipline, avec un temps de 1’13’’077.
Pour plus d’informations, www.coursedecote-saintgoueno.fr et http://festival-dejante.com/

Côté animations, le programme s’annonce également chargé avec le « Festival Déjanté ». Deux soirées sont organisées durant le week-end, Vendredi soir et Samedi soir, ce qui ne sera pas sans rappeler les heures de gloire du « Festival des Tertres ».

La fête promet d’être belle, alors « rendez-vous les 1er, 2 et 3 Juin » !

Cap Sports Vacances

Lundi 9 juillet de 10H00 à 17H00
Jeux sportifs le matin, salle omnisports de Collinée
Tir à l’arc et course d’orientation l’après midi à la base sports nature du Pont Querra
prévoir son pique nique*

Mardi 10 juillet de 10H00 à 17H00
Sortie plage aux Vallées à Pléneuf Val André
Pique nique offert

Mercredi 11 juillet de 10H00 à 17H00
Jeux sportifs le matin, salle omnisports de Collinée
Escalade et VTT l’après midi à la base sports nature du Pont Querra
prévoir son pique nique

Jeudi 12 juillet de 10H00 à 17H00
Jeux sportifs le matin, salle omnisports de Collinée
Escalade et VTT l’après midi à la base sports nature du Pont Querra
prévoir son pique nique

Vendredi 13 juillet de 10H00 à 17H00
Jeux sportifs le matin, salle omnisports de Collinée
Escalade et VTT l’après midi à la base sports nature du Pont Querra
prévoir son pique nique

Déplacement possible dans chaque commune.

 


Les documents à télécharger

Fiche de réservation